Référentiel européen des villes et territoires durables

Le RFSC, pour « Reference Framework for Sustainable Cities », est un outil en ligne gratuit à disposition des villes françaises, européennes ou mondiales qui souhaitent s’engager dans une réflexion sur le développement urbain durable.

Publié le 23/05/2019

L’interface

Le RFSC a été conçu pour aider les collectivités à construire leur stratégie dans une approche durable et intégrée et à autoévaluer la contribution et la cohérence des actions menées à cette stratégie.

Il permet de s’adapter à chaque contexte en invitant les utilisateurs à hiérarchiser, en fonction de leurs propres enjeux, leurs objectifs stratégiques, puis à identifier une série d’actions destinées à répondre à chacune des ambitions stratégiques proposées, mettant ainsi en pratique l’approche intégrée sur le territoire. Plus de deux cents indicateurs sont également mis à disposition pour que les porteurs de projet puissent suivre leurs actions dans le temps ainsi que leur évolution.

Au fil de ses évolutions, le RFSC est devenu un outil permettant aux porteurs de projet de concevoir et d’évaluer leur stratégie en fonction du référentiel de la ville durable qui correspond le mieux à leur contexte ou leurs attentes :

  • les objectifs du développement durable (ODD) ;
  • la norme ISO 37101 pour des communautés territoriales durables ;
  • le « reference framework for sustainable cities », développé à l’échelle européenne en même temps que l’outil RFSC.

Cette interface permet de structurer les questionnements, mais également de favoriser la transversalité entre services et le dialogue entre les partenaires. Il propose par ailleurs un espace d’échanges dédié aux utilisateurs pour faire connaître et partager leurs expériences à l’échelle européenne.

 

Un outil européen développé sous la houlette de la France

Le RFSC a été conçu et développé par la France, en s’appuyant sur l’expertise du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) et le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Il est promu en Europe par le Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE).

Sujet