Territoires d’industrie

Depuis le 22 novembre 2018, 124 territoires d’industrie bénéficient d’un accompagnement spécifique et renforcé, piloté par les régions en lien avec les intercommunalités, afin de redynamiser l’industrie française. L’initiative Territoires d’industrie a pour ambition de réduire la fracture territoriale et de créer des emplois.

Mis à jour le 09/08/2019

Afficher la description de la vidéo

La démarche Territoires d'industrie, quels enjeux pour la France ? Élus et industriels témoignent sur leurs besoins et attentes en vidéo.

Le secteur industriel est un pilier de l’activité économique française qui représente 12,5 % des emplois en France. Pour accélérer le développement des territoires à fort enjeux industriels, la mission Territoires d’industrie a identifié 124 territoires français présentant une forte identité et un savoir-faire industriel qui bénéficieront d’un accompagnement spécifique et renforcé, piloté par les régions en lien avec les intercommunalités.

Une concentration des moyens pour accompagner le renouveau industriel local

Dans une logique de reconquête industrielle, l’État s’engage à soutenir les projets des Territoires d’industrie pour lesquels une enveloppe de 1,36 milliard d’euros est prioritairement dédiée. Cette somme est issue principalement des enveloppes du plan d’investissement dans les compétences (PIC), du programme d’investissements d’avenir (PIA) et des opérateurs nationaux, dont la Banque des territoires.

 

Les besoins des territoires

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ces services représentent 18 mesures qui répondent à quatre besoins des Territoires d’industrie :

  • recruter des salariés,
  • innover,
  • mettre en œuvre d’une stratégie attractivité,
  • simplifier l’administratif.

Contractualisation avec les régions

Le soutien financier fait l’objet d’une contractualisation pour chaque Territoire d’industrie sous le pilotage des maires, des présidents d’intercommunalités et des industriels locaux. Les régions se doivent de piloter l’ensemble, en lien avec les services de l’État.

Sujet