Communiqué de presse

Jacqueline Gourault, Roxana Maracineanu et Nadia Hai ont chargé Karl Olivie d'une mission sur l'insertion des habitants des quartiers de la politique de la ville par le sport

Publié le 15/10/2021

Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales,
Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports,
Nadia HAI, ministre déléguée chargée de la Ville,

Ont chargé Monsieur KARL OLIVE, maire de POISSY (78) d’une mission sur l’insertion des habitants des quartiers de la politique de la ville par le sport.

La pratique du sport est un outil puissant pour créer ou recréer un lien avec les jeunes des quartiers en situation de décrochage scolaire ou professionnel, et travailler ensuite avec eux à construire un parcours d’insertion ou de réinsertion.

Conscient de cette efficacité, le Gouvernement a mené une action volontariste pour soutenir et encourager la pratique sportive dans les quartiers, avec par exemple, le vaste plan de création de 5000 nouveaux équipements sportifs annoncé par le Président de la République le 14 octobre 2021, la mise en place à la rentrée 2021 d’une allocation de rentrée sportive pour les jeunes de moins de 18 ans - le Pass’Sport -, le soutien renforcé aux associations qui œuvrent pour l’insertion par le sport, le doublement des parcours SESAME de formation vers les métiers du sport pour 6000 jeunes sans qualification ou encore le développement des activités sportives dans le cadre des Quartiers d’été et des fonds Quartiers solidaires.

Si la pratique sportive, unanimement reconnue comme un fort levier d’insertion, s’est fortement démocratisée, elle demeure encore trop genrée, socialement et territorialement inégalitaire. Le sport est par ailleurs encore globalement insuffisamment valorisé comme outil d’insertion de notre jeunesse et pour les savoir-être qu’il permet d’acquérir.

C’est pourquoi les ministres ont sollicité Karl OLIVE pour sa connaissance du secteur sportif et son expérience d’élu local afin de lui demander de formuler des propositions visant à renforcer la pratique sportive comme vecteur d’inclusion et d’insertion professionnelle, mais aussi des propositions permettant de toucher les publics encore exclus de la pratique sportive dans les quartiers.

Ces propositions sont attendues pour le début du mois de janvier 2022.