Communiqué de presse

Nadia Hai acte une nouvelle étape importante concernant les projets de renouvellement urbain des quartiers de Marseille

Publié le 16/03/2022

Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, acte une nouvelle étape importante concernant les projets de renouvellement urbain des quartiers de Marseille avec la signature d'un accord global historique de 650M€ traduisant l’ambition « Marseille en Grand » du Président de la République.

Concrétisant l’annonce du Président de la République d’un doublement de l’enveloppe financière du programme lors de la présentation de l’ambition « Marseille en Grand », Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, s’est rendue à Marseille afin de signer avec Benoit Payan, maire de la ville, et Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence un protocole actant un financement historique global de 650M€ dédié au renouvellement urbain de la ville, ainsi que l’engagement des projets des quartiers d’Air Bel et du Grand Saint-Barthélemy/Grand Malpassé.

Des concours financiers de l’ANRU de 600,5M€ seront investis dans le Centre-Ville, à la Castellane et la Bricarde, à Saint-Barthélemy/Grand Malpassé, Air Bel, Kallisté Solidarité, la Savine, et Frais Vallon la Rose. 50M€ ont été réservés pour les projets de la Cabucelle- les crottes et de Campagne Lévêque qui doivent être présentés en comité d’engagement en 2022.  

Une clause de revoyure est programmée en 2024 pour faire le point sur l’avancement des projets. Ils pourraient bénéficier de financements complémentaires, suite à l’engagement des crédits de la première tranche.

Portés à ce niveau inédit grâce à l’abondement de 2 milliards d’euros du programme lors du Comité interministériel des Villes de janvier 2021, ces financements permettront la démolition de plus de 2650 logements sociaux et la construction d’autant de logements sociaux neufs pour l’essentiel dans d’autres quartiers, la rénovation de près de 2300 logements sociaux et le recyclage de près de 1100 logements privés dégradés. Ils permettront également la rénovation ou la construction de 28 équipements et le traitement des aménagements pour rendre les espaces publics plus agréables et plus verts.

C’est un accord inédit dans l’histoire du renouvellement urbain en France. L’Etat est au rendez-vous de l’enjeu, avec 650 millions d’euros de concours financiers de l’ANRU. Marseille sera le plus grand chantier de la rénovation urbaine en France pour se mettre au service de ses habitants. Je tiens à remercier l’engagement de Martine Vassal et Benoit Payan et à saluer la mobilisation de l’ensemble des équipes qui ont permis de franchir cette étape décisive dans un temps record. » déclare Nadia Hai, ministre chargée de la ville.

Nadia Hai, ministre chargée de la ville