Services civiques

Pour appuyer les conseils citoyens – aujourd’hui au nombre de 1 200 à travers la France – dans leurs missions, les jeunes volontaires de 16 à 25 ans peuvent, sans condition de diplôme, effectuer leur service civique au sein des structures d’accueil de ces instances de participation citoyenne (collectivités ou associations). L’enjeu ? Favoriser la pérennisation et la montée en compétences des conseils citoyens, composés d’habitants, d’acteurs économiques et associatifs, tous bénévoles.

Mis à jour le 05/07/2019

Contenu

Le service civique c'est quoi ?

C'est un engagement volontaire au service de l'intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap. Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé et s'effectue en France ou à l'étranger.

A qui s’adresse les services civiques ?

Le Service Civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans6. Ce dispositif leur permet de s’engager sans condition de diplôme, pendant 6 à 12 mois, dans une mission d’intérêt général au sein d’une association, d’un établissement public, d’une collectivité, etc.

Quelles indemnités pour le volontaire ?

Cette mission donne lieu au versement d’une indemnité mensuelle forfaitaire de 472,97 euros par l’État à laquelle s’ajoute un complément de 107,58 euros pris en charge par l’organisme d’accueil7. Le service civique ouvre également droit à un régime complet de protection sociale (sécurité sociale, retraite) financé par l’État.

Quel accompagnement du volontaire ?

L’accompagnement des volontaires par un tuteur est au coeur du projet d’accueil.
Le tuteur est le référent principal du volontaire tout au long de sa mission, ce qui est une des particularités du Service Civique. Le tuteur est chargé de préparer et d’accompagner les volontaires dans la réalisation de leurs missions, notamment au travers d’entretiens réguliers et d’un suivi du déroulement de leur mission. Les tuteurs et l’organisme d’accueil accompagnent également les volontaires dans leur réflexion sur leur projet d’avenir afin que le Service Civique s’inscrive comme une étape d’un parcours plus large. Les organismes à but non lucratif bénéficient d’une aide de l’État de 100 euros par mois et par volontaire accueilli aux fins de couvrir une partie des coûts

Où réaliser son service civique ? Dans quel domaine ?

La mission peut être réalisée en France ou à l’étranger dans neuf domaines d’action : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d’urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire.

Comment accueillir un volontaire en Service Civique ?

Pour accueillir un volontaire en mission de Service Civique, il y a trois possibilités :

  • Bénéficier de l’agrément collectif d’une union ou d’une fédération d’associations.
  • Accueillir un volontaire mis à disposition par un organisme agréé : les associations agréées peuvent avoir l’autorisation de mettre à disposition des volontaires auprès d’un organisme tiers. Depuis janvier 2017, les personnes morales de droit public agréées (collectivités territoriales, notamment) peuvent aussi mettre des volontaires à disposition d’autres collectivités ou établissements public.
  • Demander son propre agrément.
Sujet