Maisons de santé pluriprofessionnelles

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) sont des structures pluridisciplinaires où travaillent de manière coordonnée médecins et auxiliaires médicaux. L’idée est de créer un espace dédié à la coordination des soins au plus près de la population grâce au partage de compétences.

Mis à jour le 14/06/2019

Une organisation territoriale des soins

Un des objectifs des maisons de santé est d’attirer et maintenir des médecins dans les zones carencées en offre de soins. Les maisons de santé, avec les centres de santé, sont un levier de l’amélioration de l’accessibilité aux soins, notamment en zone rurale et dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, et contribuent à résoudre l’enclavement de certains territoires. Elles sont avant tout des initiatives locales menées par des professionnels de santé en lien avec les élus locaux.

Des professionnels de santé avec un projet de santé

Introduites dans le code de la santé publique en 2007, les maisons de santé sont dotées de la personnalité morale et constituées de professionnels médicaux, auxiliaires médicaux et pharmaciens (a minima deux médecins généralistes - ou un à titre provisoire - et un auxiliaire médical). Ces professionnels de santé doivent élaborer un projet de santé attestant de la coordination de leur exercice qui doit être soumis à l’agence régionale de santé. Cette collaboration les distingue des cabinets de groupe. Cette démarche doit permettre d’améliorer la qualité des soins pour le patient grâce à une meilleure coordination.

 

Le financement des maisons de santé

Les maisons de santé, financées sur fonds publics, concluent avec l’agence régionale de santé un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens préalablement à tout versement d’une aide financière par l’agence. Les praticiens restent libéraux, mais paient un loyer aux collectivités.

 

Sujet